Après de nombreuses expérimentations, Culture-Tatouage.com est né officiellement tout début 2012 avec un objectif simple : devenir le portail de référence sur le monde du tatouage en France que cela soit pour les débutants ou les professionnels.

culture tatouage

Culture-Tatouage.com

Édité par une équipe de passionnés du tatouage, Culture-Tatouage.com vous propose chaque semaine :

  • le meilleur des actualités de la scène tatouage : conventions, expositions…
  • une série d’inspirations pour réaliser vos futures pièces
  • des rencontres et des interviews exclusives avec les plus grandes personnalités du tatouage ou ses stars montantes
  • et bien sûr les informations essentielles pour aborder la pratique du tatouage en toute sérénité (réglementation, règles d’hygiène, choix des modèles de tatouage…)

TATTOO (R)EVOLUTION 

Plus qu’une mode éphémère ou qu’une simple trace d’encre de chine sous l’épiderme, le tatouage est sans aucun doute une des formes d’expression artistique les plus anciennes et les plus riches que l’humanité ait connu. Objet d’une éternelle fascination, le mystérieux tatau (du tahitien ta – pour « dessin » et atua – pour « esprit, dieu ») a accompagné l’évolution de l’homme en racontant son histoire à travers sa peau.

TATOUAGE MAGIE
Le premier tatoué.

En 1991, des archéologues font une mystérieuse découverte dans les glaciers des Alpes : Otzi, dont l’existence est datée à 3100 av. J.C laisse apparaître un corps magistralement conservé et orné de striures parallèles piquées avec soin sur ses articulations. La première lecture scientifique du tatouage sera mystique et thérapeutique. Le tatouage comme bouclier magique.

TATOUAGE DÉSIR

Le corps comme arme de séduction.

Les Egyptiens, quant à eux, furent les premiers à envisager le tatouage élément de séduction, il y a plus de 2000 ans. De nombreux corps de femmes furent ainsi ornés de séries de lignes pointillées. Ces courbes antiques ainsi soulignées constituent la première trace connue du tatouage à visée esthétique. Le corps, ainsi embelli, pouvait alors s’exprimer dans toute sa sensualité. Le tatouage comme arme de séduction.

TATOUAGE REBEL

Le tatouage et les mauvais garçons.

S’il y a bien une image qui continue à coller à la peau du tatouage, c’est bien celle du Bad Boy. Cette réputation sulfureuse remonte au temps des Romains, où les mercenaires se faisaient encrer des motifs liés à leurs exploits. Le tatouage devient ainsi le garant de la marge. Au fil des siècles, cette orientation accompagnera l’histoire de nombreuses autres communautés marginales : Bikers et Rockeurs en tête. Le tatouage comme expression-rébellion.

TATOUAGE IDENTITÉ

Le tatouage comme véhicule de son histoire.

En 1774, le célèbre explorateur britannique James Cook revient des Mers Australes avec un chef Maori recouvert de tatouages étranges, qu’on qualifie aujourd’hui de « tribal ». Ils évoquent avec précision ses origines et son rang. Des marins aux aristocrates, les britanniques adoptent progressivement cette pratique et définissent l’esprit du tatouage occidental contemporain : un marqueur d’identité et un véhicule de sa propre histoire.

TATOUAGE LIBERTÉ

Le corps affranchi.

Aujourd’hui, le tatoué n’a plus de visage ni de classe sociale. Affranchi de ses croyances et libre dans son rapport au corps, il a le courage de ses opinions, de ses désirs, et les exprime à travers le tatouage. Cette prise de position créative accompagne sa quête d’identité et marque les grandes étapes de sa vie, faisant de son corps le support d’un récit unique, symbolique et esthétique.

Etre tatoué en 2012, c’est se réapproprier sa propre identité, l’écrire de manière unique et permanente. C’est créer sa propre légende.

La Tattoo (R)evolution est en marche…

Culture Tatouage

Mots clés associés à cet article:

  • femme tatoué
  • site de tatouage pour femme
  • evolution de la symbolique des tatouages a travers les cultures
  • tatooage de femme rebelle